Entrepreneur à l'honneur

/
Boekhouden

/
Keerbergen

Share
Sylvie et Stef Schollier, Concept store Mamuli

« Ils nous envoient des clients, et nous faisons pareil »

Petite fille, Sylvie Schollier (39) était déjà derrière le comptoir du magasin d’articles équestres de ses parents. Il y a un an et demi, elle a lancé le concept store Mamuli avec son frère Stef (38), à proximité du Kluisbos de Buizingen.  « Entre BlueGround et nous, le client, il existe un véritable respect mutuel. »

Un solide comptoir recouvert de cuir. Le Kluisbos tout proche. Les espaces du magasin qui respirent encore l’ambiance des anciennes pièces et de la pergola de la maison. Les cabanes que les enfants peuvent explorer pendant que leurs parents font du shopping.

Le concept store Mamuli à Buizingen, c’est l’endroit idéal pour trouver un cadeau original et un peu de quiétude. Sans oublier l’accueil chaleureux des gérants Sylvie et Stef Schollier. Stef : « Je viens de décider que j’allais quand même te faire un second café. »

« Déballer, souper et recommencer – comme quand nous étions petits. »

 Il y a sept ans, mon mari et moi avons acheté cette bâtisse. Mon frère Stef l’avait trouvé sur le site internet d’un agent immobilier de Tervuren. J’étais déjà bien enceinte, et nous sommes venus à moto pour visiter la maison un dimanche matin. Les espaces, le bois… j’ai directement été convaincue. Il y a un an et demi, nous avons ouvert Mamuli. 

Sylvie en Stef Schollier, Concept store Mamuli

Sylvie en Stef Schollier, Concept store Mamuli

Sylvie en Stef Schollier, Concept store Mamuli

Le choix de BlueGround était évident. Mon mari et mon frère étaient déjà clients. Ils en étaient très contents, et je n’ai donc jamais pensé prendre un autre bureau de comptabilité. Stef est ingénieur commercial. En principe, nous pourrions faire notre comptabilité nous-même, mais nous n’aurions alors plus le temps de développer notre magasin. 

Un bon comptable anticipe. Il réfléchit avec vous à l’histoire de votre affaire et donne des conseils précis. Bien sûr, cela a un prix. Mais réduire ses frais de comptabilité, ce n’est pas une bonne idée. Votre comptable travaille aussi à votre entreprise. Avec des conseils approximatifs, qui peuvent être moins coûteux, vous n’allez nulle part. 

«Entre BlueGround et nous, le client, il existe un véritable respect mutuel.»

Notre comptable nous soutient et soutient notre business. Ils envoient même des clients au magasin. Et nous faisons aussi leur publicité. Un échange de bons procédés en quelque sorte (rires). Leur approche est également très personnalisée. Votre personne de contact connaît parfaitement votre dossier. Vous avez une question ? Et bien, cinq minutes plus tard, vous avez la réponse. Entre BlueGround et nous, le client, il existe un véritable respect mutuel. 

Le cliché du fiscaliste froid ne colle vraiment pas à BlueGround, ajoute Stef.  Ils font plus que notre comptabilité. Ils sont très rapides. Pour des débutants comme nous, il est par exemple très important de respecter les délais et de rester au courant de notre évolution, au travers des résultats intermédiaires, pour rapidement changer de cap si nécessaire. 

Sylvie en Stef Schollier, Concept store Mamuli

Sylvie en Stef Schollier, Concept store Mamuli

Ce qui est vraiment très agréable dans notre boulot, c’est le lien avec les clients. En un an, nous avons rencontré plein de gens vraiment sympathiques. C’est incroyable. Ce genre de magasin, où le client se sent vraiment le bienvenu, devient rare. Ici, vous pouvez venir pour une tasse de café et un brin de causette.

Le plus beau compliment, je l’ai reçu la semaine dernière d’une cliente qui était venue avec ses enfants, après son travail, ‘pour se déstresser chez Mamuli’. Les clients commencent aussi à apporter leur pierre à l’édifice : s’ils ont vu quelque chose de chouette à Paris, ils viennent nous en parler.

«Whatever you decide to do, make sure it makes you happy.»

Lancer sa propre affaire ? Comme salarié ou comme indépendant, vous aurez toujours des soucis. C’est vrai qu’en tant qu’indépendant, si vous n’atteignez pas vos objectifs, vous aurez plus de problèmes qu’un employé. Mais je préfère quand même regretter un échec maintenant que regretter le fait de n’avoir jamais rien tenté quand j’aurai quatre-vingt ans.

Un conseil qui est aussi un petit coup de pouce : Whatever you decide to do, make sure it makes you happy. Suivez votre instinct et votre bon sens. Si vous ne le sentez pas, ne vous lancez pas. »

Faites grandir votre entreprise.

BlueGround guide et conseille depuis plus de 48 ans déjà des entreprises et des entrepreneurs sur le plan de la comptabilité et de la fiscalité. Découvrez notre valeur ajoutée pour votre entreprise.

Planifiez un rendez-vous